La boîte à outils de forgeron se compose ; 
1. d'enclumes
2. de forges
3. de pinces
4. de marteaux
5. de poinçons
6. de cônes
 
Voyez les images ci-dessous pour en savoir plus sur chaque outil de forge. Sélectionnez les images à agrandir.

LES ENCLUMES

Une enclume est une pièce d’équipement essentielle pour les forgerons traditionnels et les forgerons artistes.
C’est un bloc de fer robuste utilisé pour donner et façonner des morceaux de métal chauffées.
Il existe deux types d’enclumes populaires : le modèle londonien et le modèle européen.
Photo couleur d'une enclume rouillée de modèle londonien à l'intérieur d'une forge. L'une des extrémités est carrée et l'autre a une extension en forme de corne.
Enclume de modèle londonien

Avec l’aimable autorisation du Village patrimoniale Westfield.

Photo couleur d'une enclume de modèle londonien avec une chaîne enroulée autour de la base. Une extrémité est carrée et l'autre a une extension en forme de corne.
Enclume de modèle londonien avec une Chaîne

Avec l’aimable autorisation du musée Village de pionniers Fanshawe.

Le modèle londonien

L’enclume de modèle londonien est la plus populaire des enclumes utilisées par les forgerons.
Ce type d’enclume possède une grande face plate sur un côté qui offre une bonne surface pour le travail du métal.
L’extrémité opposée est pointue et ressemble à une bigorne.
Photo couleur d'une enclume en métal rouillé de modèle européen. L'une des extrémités se prolonge par une pointe et l'autre par une extension en forme de corne.
Enclume de modèle européen

Avec l’aimable autorisation d’Adobe Stock Images.

Le modèle européen

Le deuxième modèle d’enclume le plus populaire utilisé par les forgerons est l’enclume de style européen.
L’enclume de style européen est différente des autres enclumes, car elle possède une bigorne à chaque extrémité et une base plus large.

LES FORGES

Une forge est la source de chaleur pour le forgeron.
Les forgerons utilisent généralement deux types de forges : les forges solides ou à charbon et les forges à gaz ou au propane.
Photo couleur d'une forge à charbon en brique avec une enceinte métallique rouillée contenant du coke noirci.
Forge solide ou à charbon

Avec l’aimable autorisation du Village patrimoniale Westfield.

Photo couleur d'une forge à charbon à l'intérieur d'un atelier de forge moderne. Une flamme intense est visible.
Forge solide ou à charbon

Avec l’aimable autorisation du Collège Fleming.

Les forges solides ou à charbon

Les forges solides ou à charbon sont les forges les plus traditionnelles et les plus fiables utilisées par les forgerons.

Elles nécessitent des matériaux capables de supporter des températures élevées et constantes. Les forgerons utilisent du charbon, du coke, du charbon de bois et du bois.

La plupart des forgerons préfèrent les forges solides car elles brûlent plus rapidement et atteignent des températures plus élevées que les forges au propane.

Les forges solides peuvent avoir une distribution inégale de la chaleur.

Par conséquent, les forgerons doivent apprendre quel est le meilleur endroit de leur forge pour chauffer leurs morceaux de métal.
Photo couleur d'une forge au propane ou au gaz utilisée par un élève forgeron. Une flamme bleue et orange est visible à l'intérieur de la forge.
Forge au gaz ou au propane

Avec l’aimable autorisation du Fleming College.

Photo couleur d'un gros plan d'une forge au gaz propane en cours d'utilisation. Une barre de métal est insérée dans la flamme jaune intense de la forge.
Forge au gaz ou au propane

Avec l’aimable autorisation du Fleming College.

Les forges au gaz ou au propane

Les forges au gaz ou au propane sont des forges modernes utilisées par les forgerons.
Elles sont connues pour être plus faciles à utiliser par les débutants que les forges solides.
Certains forgerons préfèrent les forges au propane parce qu’elles sont plus propres que les forges solides : il y a moins de fumée et de nettoyage à faire.
Elles sont plus susceptibles d’avoir une distribution uniforme de la chaleur.
Cependant, les forges au propane ne peuvent généralement pas atteindre les mêmes températures élevées que les forges solides.
Les forges au propane sont recommandées pour les petits projets.

LES PINCES

Les forgerons utilisent une grande variété de pinces. Les pinces sont disponibles dans toutes les formes et tailles.
Les pinces sont utilisées pour tenir et travailler en toute sécurité avec des morceaux de métal chauffées.
Voici quelques-unes des pinces les plus utilisées dans la collection d’un forgeron :
Photo couleur d'une pince à mâchoires plates rouillée. Les mâchoires de la pince sont plates et le manche est long. Une règle en bois se trouve au-dessus de la pince pour illustrer la longueur d'environ 50 cm.
Pince à mâchoire plate

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Photo couleur d'une pince à mâchoire plate rouillée. Les mâchoires de la pince sont plates et ont un long manche.
Pince à mâchoire plate

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Pinces à mâchoire plate

Les pinces à mâchoire plates sont généralement utilisées pour travailler avec des morceaux de métal plates.
Leurs pinces plates permettent de tenir des morceaux de métal plates.
Ces pinces sont souvent utilisées dans les premières étapes du forgeage.
Photo couleur d'une pince à ramasser rouillée posée sur une table métallique. L'extrémité de la pince est de forme circulaire et possède un long manche.
Pince à ramasser

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Photo couleur d'une pince à ramasser rouillée. L'extrémité de la pince est de forme circulaire. Une étiquette d'identification de l'objet est placée au-dessus de la pince.
Pince à ramasser

Avec l'aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Pinces à ramasser

Les pinces à ramasser ou les pinces de forge sont utilisées par les forgerons pour ramasser des morceaux de métal arrondies.
Leurs mâchoires sont aplaties et incurvées vers l’intérieur, ce qui leur donne une forme presque parfaite pour saisir des tiges ou des morceaux de métal arrondis.
Photo couleur d'une pince à mâchoire de loup posée sur une charnière métallique à côté d'un marteau à manche jaune. Les mâchoires de la pince sont dentelées. La charnière métallique repose sur une souche d'arbre.
Pince à mâchoire de loup

Avec l’aimable autorisation d’Adobe Stock Images.

Pinces à mâchoire de loup

Les pinces à mâchoire de loup sont les pinces les plus universelles utilisées par les forgerons.
Elles sont idéales pour saisir les morceaux de métal plates et arrondies grâces à leurs dents dentelées.
Photo couleur d'une pince à coude courbée et rouillée. Les mâchoires sont pliées à un angle de 90 degrés. Les pinces reposent sur du béton.
Pince à coude

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Pinces à coude

Les pinces à coude sont les unes des pinces les plus originales de la boîte à outils d’un forgeron.
Leurs mâchoires sont pliées presque à un angle de 90 degrés.
Ces pinces permettent au forgeron de saisir facilement un morceau de métal plate à partir d’une hauteur inférieure et de saisir des objets métalliques ou des pièces forgées aux formes creuses.

LES MARTEAUX

Les marteaux sont un autre outil essentiel de la boîte à outils d’un forgeron.
Tout comme les pinces, les forgerons utilisent une grande variété de marteaux en fonction de leur projet.
Voici quelques-uns de leurs marteaux les plus utilisés :
Photo couleur d'un marteau à panne ronde rouillé avec un manche en bois. L'une des extrémités du marteau a la forme d'une boule, tandis que l'autre est plate. Le marteau repose sur un sol en béton.
Marteau à panne ronde

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Marteau à panne ronde

Le marteau à panne ronde est l’un des marteaux les plus populaires auprès des forgerons.
C’est un excellent marteau pour les débutants.
Il possède une face arrondie en forme de boule à une extrémité et une face plate à l’autre extrémité.
Ce marteau est souvent utilisé pour aplatir ou étirer le métal lorsqu’il est frappé.
Photo couleur d'un marteau à panne croisée avec un manche en bois. L'une des extrémités du marteau se prolonge en forme de coin et l'autre est plate.
Marteau à panne croisée

Avec l’aimable autorisation d’Adobe Stock Images.

Photo couleur d'un marteau à panne croisée avec un manche en bois sur un établi en bois. L'une des extrémités du marteau se prolonge en forme de coin et l'autre est plate.
Marteau à panne croisée

Avec l’aimable autorisation du musée Village de pionniers Fanshawe. 

Marteau à panne croisée

Le marteau à panne croisée est un autre marteau populaire utilisé par les forgerons.
Il possède deux faces différentes : une face est plate, semblable au marteau à panne ronde et l’autre extrémité est en forme de coin.
La face en forme de coin est connue sous le nom de panne croisée.
Avec suffisamment de force, cette extrémité élargira une rainure dans le métal et déplacera un morceau de métal perpendiculaire à la panne croisée lorsqu’elle sera frappée.
Photo en couleur d'un marteau de planage rouillé avec un manche en bois. Le marteau a deux extrémités plates.
Marteau de planage

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Marteau de planage

Le marteau de planage est un outil utilisé pour finir et polir un morceau de métal.
L’une de ses extrémités présente un calibre arrondi, tandis que l’autre est plate.
Les forgerons utilisent ce marteau pour affiner la surface extérieure des formes courbes et plates en éliminant les marques de martelage.
Comme il s’agit d’un marteau de finition, les faces doivent être polies jusqu’à obtenir une finition miroir.

LES POINÇONS

Photo couleur d'un poinçon en métal rouillé. L'une des extrémités se termine par une pointe arrondie.
Poinçon

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Photo couleur d'un poinçon en métal rouillé. Un côté a une extrémité pointue, tandis que l'autre est plat.
Poinçon

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Un poinçon est un outil en métal qui existe en plusieurs tailles et formes.
Un poinçon est un petit morceau de métal, avec une pointe étroite et pointue vers une extrémité et une pointe plate et émoussée à l’extrémité opposée.
Le forgeron a besoin d’un marteau pour frapper l’extrémité émoussée du poinçon afin de créer un trou ou un dessin sur un autre morceau de métal chauffé.
Il est généralement utilisé pour percer manuellement un trou dans un autre morceau de métal.
Il peut également être utilisé pour faire une impression, un motif ou un dessin décoratif, ou pour créer une marque de guidage.

LES CÔNES DE FORGES

Les forges à cônes sont des outils utilisés par les forgerons pour créer des courbes sur des pièces de métal. Il est également utilisé pour fabriquer des anneaux.
Les forgerons peuvent également utiliser le cône pour mieux définir la taille d'un anneau.
Il existe deux styles principaux de cônes :
Photo couleur d'un gros cône de forge rouillé. Il s'agit d'un cône haut et large en métal. Il est posé sur le sol d'une forge, entouré d'autres outils métalliques.
Cône de forge

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Photo couleur d'un gros cône de forge rouillé. Le cône est en métal et large. Le cône de forge est posé sur le sol d'une forge.
Cône de forge

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Les cônes

Les cônes sont les plus grands des cônes de forge utilises par les forgerons.
Ils sont généralement fabriqués en fonte et sont creux.
Le cône est utilisé pour de plus grands projets tels que la création d’un anneau de pneu en métal ou une grande chaîne en métal.
Photo couleur d'un cône d'enclume rouillé. L'une des extrémités est plate et rectangulaire, destinée à s'insérer à l'intérieur d'un trou dur sur une enclume. L'autre extrémité a la forme d'un cône.
Cône d’enclume

Avec l’aimable autorisation du musée Village de Pickering.

Le cône d’enclume

Un cône d’enclume est un cône plus petit.
Ils se placent dans le trou carré d’une enclume. Ils sont généralement utilisés pour les petits projets tels que la création de bijoux et de petites chaînes.